Chef Yu – Archipel des Saveurs – Ile Maurice

Chef

La plus jeune femme Chef exécutive de l’ile et consultante. 1,57m de saveur et de passion. Une warrior, une vraie ! 

Yu, pouvez-vous nous raconter votre histoire en quelques mots ?

J’ai 29 ans, je suis la plus jeune chef exécutif de l’île Maurice. Avec un degré en art culinaire, j’ai travaillé dans plusieurs pays comme la France et Bali, sur des croisières et dans divers hôtel à travers l’île. Passionnée et amoureuse des métiers de bouche, j’ai 8 ans de carrière. Mon but est d’aller chercher une étoile Michelin. Ma signature: l’art comestible.

En tant que femme Chef a t-il été facile de vous intégrer dans ce milieu d’hommes ?

Ça n’a jamais été facile. Dès le début de ma carrière, on m’a toujours dit que je n’avais pas ma place en cuisine et que je devais aller trouver un bureau pour m’asseoir. Mais ma persévérance et ma passion du métier m’ont aidé à être où je suis aujourd’hui en tant que chef exécutif et consultante culinaire.

Une femme Chef, vous a t-elle inspirée et qui est-elle ?

Dans ma jeunesse, j’avais l’habitude de regarder top chef et masterchef après les classes mais je n’ai pas d’idole spécifique. Je suis ma propre inspiration en tant que femme chef et mes créations gustatives sont uniques puisque je joue avec beaucoup de textures et couleurs.

Quand et comment êtes-vous arrivée à L’archipel des Saveurs ?

Je suis arrivée à l’archipel des saveurs le 1er juin 2018. C’est le propriétaire qui m’a contacté par LinkedIn. A ce moment, j’étais à Bali en tant que chef exécutif dans un restaurant Mauricien où je faisais l’ouverture.

Comment choisissez-vous les produits que nous trouvons sur votre carte ?

Les produits sont un élément clé pour mes créations. Je vais au marché pour les choisir. Je retourne ensuite en cuisine pour en faire des petits merveilles. Aussi, je suis ouverte aux produits internationaux importés comme le caviar, le magret et le saumon d’Alaska.

Avez-vous un plat « fétiche », une spécialité ?

J’aime bien la viande et tout ce qui est salé-sucré. Mais, ma spécialité reste la gastronomie, tout ce qui est produit frais et noble, que je transforme en art ou en tableau comestible.

Parlez-nous de la première fois où vous avez goûté du caviar français.

La première fois que j’ai gouté au caviar français c’était à l’archipel pour une dégustation avec Caviar de Neuvic. C’était une expérience exceptionnelle avec toutes ces petites perles pleines de saveurs. Elles éclatent en bouche comme une fête.

Pouvez-vous nous faire saliver saliver en décrivant une recette au caviar ?

Le Caviar de Neuvic est un produit noble que j’utilise souvent dans ma cuisine. Je l’utilise souvent avec des huîtres que je travaille avec une petite gelé ou une panacotta. Je dépose les perles au-dessus.

Quels conseils donneriez-vous à une femme qui souhaite devenir chef ?

Pour être chef et surtout femme chef, il faut avoir un caractère fort et épicé pour s’imposer en cuisine. Tout en gardant le sourire, il ne faut jamais baisser les bras malgré les difficultés et les longues heures. Si vous le voulez, il faut impérativement le faire. Ce beau métier en vaut la peine.

Archipel des saveurs

 

Suivez la sur InstagramSuivez la sur Facebook 

Twenty-Foot Rd, Grand Baie, Maurice
+230 263 0171


Image d'appel aux actions
x

Créer un compte

Mot de passe oublié