Caviar de Neuvic passe à l’énergie solaire et vous propose d’investir.

Reden Solar construit depuis quelques mois des panneaux solaires sur des bassins d’élevage d’esturgeons de Caviar de Neuvic. Au total, 26 000 m² de toiture vont être couverts, soit 11 000 panneaux. La mise en service est prévue pour septembre 2019. Laurent Deverlanges, PDG de la société HUSO explique : « Il y a une double utilité à cet investissement de 6 millions d’euros ».

Le bien être des poissons

« Lorsqu’on sait que l’esturgeon est un poisson particulièrement fragile et qu’il doit passer un minimum de sept ans en bassin avant de pouvoir offrir des œufs de qualité, on imagine sans peine que la qualité de son alimentation et de son écosystème vont être des critères primordiaux de la qualité de caviar. Nous travaillons dans l’agriculture, et l’environnement joue un rôle important dans la qualité de notre production, que ce soit au travers de la qualité de l’eau pour nos esturgeons ou des conditions climatiques. La nature est notre partenaire pour la production de caviar » explique Laurent Deverlanges.

Autonomie électrique

« Grâce à ce projet photovoltaïque, nous faisons en quelque sorte d’une pierre deux coups en apportant une seule et même solution à des problématiques environnementales diverses ». Une partie de cette production électrique sera revendue par la société Reden Solar et l’autre servira à l’autonomie électrique de l’ensemble du domaine. Cette toiture de panneaux solaires, engendrera une consommation d’environ 5 500 MWh soit la consommation de 6 000 personnes ou encore 500 foyers.

Une campagne d’investissement participatif

Depuis le 3 juillet 2019, une campagne d’investissement participatif a été lancée à 12h30. Pour cette campagne de 400 000 euros, les investissements sont possibles à partir de 100 euros. Le versement des intérêts d’un taux de 5% brut se fait au bout de quatre ans, tous les ans. Ce placement a du sens écologiquement. il a aussi pour objectif de soutenir un acteur de la transition écologique à côté de chez soi. Reden Solar espère acquérir 400 000 euros en un mois. La Société d’économie mixte 24, l’alter ego du Syndicat d’énergies, a déjà apporté la moitié. Chaque investissement d’un minimum de 100 euros se réalise grâce à deux plateformes spécialisées dans les énergies renouvelables : Enerfip et Lendosphere.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image d'appel aux actions
x

Créer un compte

Mot de passe oublié